Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, 3e jour

Méditation et prière proposées par les soeurs de Granchamp

Former un corps uni

 « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 15,12)

Col 3,12-17                     Revêtez des sentiments de compassion

Jn 13,1-15 ; 34-35         Aimez-vous les uns les autres

Méditation

La veille de sa mort, Jésus se mit à genoux pour laver les pieds de ses disciples. Il savait la difficulté de vivre ensemble, et l’importance du pardon et du service mutuel. « Si je ne te lave pas », dit-il à Pierre, « tu ne partageras rien avec moi. »

Pierre a accueilli Jésus à ses pieds, il a été lavé, a été touché par l’humilité et la douceur du Christ. Il suivra son exemple et pourra être au service de la communion entre les croyants dans l’Église naissante.

Jésus désire que la vie et l’amour circulent entre nous, comme la sève dans la vigne, afin que les communautés chrétiennes forment un seul corps. Mais aujourd’hui comme hier, il n’est pas facile de vivre ensemble. Souvent nous sommes mis devant nos propres limites. Parfois nous n’arrivons pas à aimer ceux qui nous sont proches, dans une communauté, une paroisse, une famille. Il arrive que nos relations se détériorent totalement.

En Christ, nous sommes invités, à travers d’innombrables recommencements, à revêtir des sentiments de compassion. Nous reconnaître aimés par Dieu nous pousse à nous accueillir les uns les autres dans nos forces et nos faiblesses. Alors la présence du Christ transparaît entre nous.

« Avec presque rien, es-tu créateur de réconciliation dans ce mystère de communion qu’est l’Église ?
Soutenu par un entraînement commun, réjouis-toi, tu n’es plus seul,
tu avances en tout avec tes frères (tes sœurs).
Avec eux, tu es appelé à réaliser une parabole de la communauté »
[1]

Taizé, Les écrits fondateurs

Prière

Dieu notre Père,
par le Christ et à travers nos frères et sœurs,
tu nous révèles ton Amour.
Ouvre nos cœurs
pour que nous puissions nous accueillir dans nos différences
et vivre le pardon.
Accorde-nous la grâce de former un corps uni
qui mette en lumière le don qu’est chaque personne ;
et que tous ensemble, nous soyons un reflet du Christ vivant.

[1]. Ibid., p.36.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile cerute sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare /  Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare /  Schimbă )

Conectare la %s

Acest site folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.