« Que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite » (Jn 15,11)

8e Jour de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, message des soeurs de la communauté oecuménique de Grandchamp, Suisse

Se réconcilier avec tout le créé

« Que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite » (Jn 15,11)

Col 1,15-20       Tout est maintenu en lui

14 en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

15 Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né, avant toute créature :

16 en lui, tout fut créé, dans le ciel et sur la terre. Les êtres visibles et invisibles, Puissances, Principautés, Souverainetés, Dominations, tout est créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toute chose, et tout subsiste en lui.

18 Il est aussi la tête du corps, la tête de l’Église : c’est lui le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin qu’il ait en tout la primauté.

19 Car Dieu a jugé bon qu’habite en lui toute plénitude

20 et que tout, par le Christ, lui soit enfin réconcilié, faisant la paix par le sang de sa Croix, la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel.

Mc 4,30-32        Aussi petit qu’une graine de moutarde

Méditation

L’hymne au Christ dans l’épître aux Colossiens nous invite à chanter la louange du salut de Dieu, qui englobe tout l’univers. Dans le Christ crucifié et ressuscité, un chemin de réconciliation a été ouvert : même la création est promise à un avenir de Vie et de Paix.

Avec les yeux de la foi, nous voyons que le Règne de Dieu est une réalité toute proche mais encore toute petite, à peine visible comme une graine de moutarde. Cependant, il grandit. Même dans notre monde en détresse, l’Esprit du Ressuscité est à l’œuvre. Il nous pousse à nous engager avec toute personne de bonne volonté, à chercher inlassablement la justice et la paix et à rendre à nouveau la terre habitable pour toutes les créatures.

Nous prenons part à l’œuvre de l’Esprit pour que, dans toute sa plénitude, la création puisse continuer à louer Dieu. Lorsque la nature souffre, lorsque les humains sont écrasés, l’Esprit du Christ ressuscité, loin de nous laisser perdre courage, nous invite à nous engager avec lui dans son œuvre de guérison.

La nouveauté de Vie que le Christ apporte, si cachée soit-elle, est une lumière d’espérance pour beaucoup. Elle est source de réconciliation universelle et contient une joie qui vient d’ailleurs. « Que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite » (Jn 15,11).

« Veux-tu célébrer la nouveauté de vie que donne le Christ par l’Esprit Saint,
et la laisser vivre en toi, entre nous, dans l’Église, le monde et dans toute la création ? »
[1]

Taizé, Les écrits fondateurs

Prière

Dieu trois fois saint, nous te rendons grâce de nous avoir créés et aimés.
Nous te rendons grâce pour ta présence en nous et dans la création.
Que ton regard d’espérance sur le monde devienne le nôtre.
Ainsi, nous pourrons œuvrer à un monde où la justice et la paix s’épanouissent,
pour la gloire de ton nom.

[1]. Deuxième engagement pris à la profession dans la Communauté de Grandchamp.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile cerute sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare /  Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare /  Schimbă )

Conectare la %s

Acest site folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.