Homélie pour la fête du Saint-Sacrement — Spiritualité 2000

Tous mangèrent à leur faim. Il en resta douze paniers. La preuve qu’il y en avait assez, c’est qu’il en a resté beaucoup. Douze paniers ! Cela nous donne à penser qu’il y en a eu pour tout le monde et pour bien plus et pour longtemps après.

via Homélie pour la fête du Saint-Sacrement — Spiritualité 2000

Anunțuri